Connaissez-vous les deux lettres les plus utilisées par tout expert en planification ?

La littérature scientifique et la littérature professionnelle sur la planification sont très pauvres et n’évoquent le plus souvent qu’une partie de la saison. Soit le période de préparation, soit une très courte période de la période de compétition.

Il faut avouer que planifier requiert les outils d’exploration idoines et des compétences d’entraineurs expérimentés que très peu de chercheurs ont.

Ajoutez à cela des problèmes sémantiques liés aux traductions (planification -> periodization), vous aurez alors tout pour créer la confusion entre planification, programmation et périodisation.

TROIS CONCEPTS FONDAMENTAUX

Planification, programmation et périodisation sont trois concepts incontournables pour comprendre et concevoir les stratégies et les contenus d’entrainement les plus efficaces aux différentes périodes et mettre en oeuvre les principes séculaires.

Cette vacuité littéraire et ces confusions sémantiques amènent hélas, par méconnaissance, beaucoup trop de personnes à dire que ces termes expriment la même chose et que cela relève de l’onanisme intellectuel.

Que nenni mes amis !

Ces trois substantifs verbaux expriment bien trois actions différentes.

Je fais partie de ceux qui pensent que dans une très bonne ratatouille, on doit pouvoir percevoir les goûts de chacun des légumes, de chacune des épices, pour que ça explose en bouche (mdr). Les cuisiniers experts savent comment faire. Il y a la ratatouille en boîte et la ratatouille du chef.

Pour l’entrainement, il en est de même.

LES DEUX LETTRES ?

Le « S » pour le macrocycle.
Le « W » pour le microcyle.

MAIS ATTENTION !

Il ne faut pas les écrire n’importe comment.
Vous aurez besoin de « lignes de références », comme sur un cahier d’école.

Mais avez-vous le bon cahier ?

Laisser un commentaire