Oui, il faut faire des efforts pour performer

Mais si tu te trompes dans le but a atteindre, tu fais faire des efforts qui ne servent a rien, qui peuvent meme être contre-productifs.

Derrière le mot « effort », il y a hélas beaucoup trop de caricatures, de croyances, de clichés.

Trop de sports sont « physiologie » dépendants, « muscles » dépendants, « technologie » dépendants, « évaluation » dépendants.

Le rugby en est un exemple.
Faire des efforts au rugby, cela veut dire quoi ?

Si l’effort est la «mise en œuvre, limitée dans le temps et déterminée» de «moyens adéquats» pour atteindre une fin (ici, jouer mieux au rugby), on voit bien qu’il faut consacrer la très grande majorité du temps au rugby.

Est-ce le cas ?

Il serait donc bon que la question soit posée, et que des échanges, entre pairs, puissent y apporter des réponses.

Aux prismes de ce documentaire et des explications de l’auteur, par delà les problèmes conjoncturels et structurels, on mesure combien :
– les compétences anthropologiques,
– les compétences épistémologiques,
– les compétences didactiques
sont déterminantes :
– dans la conception que peut avoir le staff technique de son sport,
– dans la conception des stratégies d’entrainement,
– dans l’élaboration des contenus de séances.
et donc dans les effets produits.

Il y a donc de quoi être pessimiste pour l’avenir du rugby, et surtout pour les rugbymen, si les choses ne changent pas. Il y aura aussi beaucoup de gens déçus, d’autant plus qu’ils s’investissent beaucoup.

Pour que les wagons avancent, il faut au moins une locomotive.
A priori, il ne semble plus y en avoir dans le train « rugby ».
Ou alors elle est en gare, en panne.

https://www.publicsenat.fr/…/u…/rugby-un-jeu-dangereux-77561

https://www.publicsenat.fr/documentaires

Laisser un commentaire